Le rôle de l'avocat en droit du dommage corporel.

-

L'Avocat en Droit du Dommage Corporel procède à l'analyse juridique et à l'évaluation des préjudices de la victime d'un accident corporel.

Il est le partenaire indispensable à l'exploitation pratique de l'expertise médicale.

L'expertise médicale est l'étape préalable à toute évaluation du préjudice corporel.

A la suite de l'expertise médicale, l'avocat en droit du Dommage Corporel utilise un Barème d'évaluation pour traduire de manière monétaire le dédommagement des préjudices de son client.

L'Avocat en Droit du Dommage Corporel est un acteur fondamental à ne pas négliger dans n'importe quel cas où une personne accidentée subit un dommage corporel.

Dans un premier temps, l'Avocat rassemble les éléments qui permettent de prouver le fait accidentel, le dommage et le préjudice qui en découle.

C'est en grande partie l'Avocat qui prouvera le lien direct certain et exclusif entre la préjudice et l'accident

Il n'est pas vain de rappeler une fois encore que c'est la victime qui doit prouver le dommage et le préjudice qui en découle.

Concernant l'évaluation du préjudice stricto sensu, l'Avocat s'entoure d'un expert médecin de victimes indépendant de toute compagnie d'assurance.

C'est l'Avocat qui va rassembler tous les éléments (médicaux et non médicaux) qui permettent à l'expert médecin, de rédiger un rapport d'expertise.

Ce rapport sera commenté par l'Avocat dans le cadre de « la liquidation du préjudice » (indemnisation).

Enfin, l'Avocat n'hésitera pas à solliciter par voie judiciaire ou non une provision sur l’indemnisation des préjudices afin que son client ne se retrouve pas en position de précarité.
L'Avocat en Droit du Dommage Corporel défend les intérêts de son client.

Son rôle est essentiel en matière d'accident de la circulation puisque la loi impose aux compagnies d'assurance de faire une offre d'indemnisation.

Cette offre que la victime n'est pas obligée d'accepter est encadrée par la loi qui impose à l'assureur de respecter certains délais.

Cette obligation d'offre d'indemnisation limitée dans le temps favorise une réparation minorée des préjudices de la victime.

La victime a tout intérêt à se faire représenter et assister par un avocat en droit du dommage corporel.

En toute hypothèse la victime ou sa famille doivent envisager leur dossier d'indemnisation pour la reconnaissance de la totalité de leurs préjudices avec un avocat habitué à ce type de saisine, de négociations et de combat.
​​​​​​​