Les acteurs du droit du dommage corporel.

-

Les acteurs de la réparation des dommages corporels ont des intérêts parfois divergents.

En premier lieu, il n'est pas inutile d'indiquer que la victime est le premier acteur s'agissant l'évaluation de son préjudice en tant qu'elle a subi un dommage.

Les tiers payeurs (sécurité sociale, mutuelle, compagnie d'assurance et de prévoyance, la MSA) sont des parties actives dans le processus d'indemnisation.

Ces tiers payeurs sont amenés à verser en amont des prestations en espèces ou en nature.

Ils sont sous conditions autorisés à exercer un recours à l'encontre de l'auteur du dommage pour se faire rembourser.

En matière d'accident du travail, l'employeur peut être lié par la procédure d'indemnisation du dommage corporel.

Il en est ainsi lorsque la faute inexcusable de ce dernier est reconnue par le tribunal des affaires de sécurité sociale.

Les fonds d'indemnisation (ONIAM, FGAO, FIVA...) sont chargés de garantir aux victimes une indemnisation lorsque l'auteur du dommage est insolvable ou inconnu.

Il convient de citer le médecin expert qui intervient soit parce qu’il est mandaté par le juge, la compagnie d'assurance, la victime ou l'Avocat.

Les conclusions de ce médecin expert seront, on s'en doute, influencées - malgré le principe d'impartialité - , notamment lorsqu'il est désigné par la compagnie d'assurance...

En toute hypothèse la victime ou sa famille doivent envisager leur dossier d'indemnisation pour la reconnaissance de la totalité de leurs préjudices avec un avocat habitué à ce type de saisine, de négociations et de combat.
​​​​​​​